Actualités

RENCONTRES

SEMINARISTES ET ACTEURS DE L’ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE SCRUTENT L’HORIZON

Le collège catholique de Comè a abrité en ce jour mardi 22 septembre 2020 deux grandes rencontres.

 

  • La première rencontre est celle de tous les séminaristes, grands comme petits, du diocèse. Ils s’étaient réunis autour des Pères aumôniers Léon SAKPONOU et Denis HOUNSA. La rencontre a été essentiellement voulue pour faire le point sur l’année écoulée et jeter des perspectives pour la nouvelle année qui pointe déjà à l’horizon. C’était un excellent moment de partage entre pères et fils pour regarder l’avenir avec foi et avec beaucoup de persévérance. 

  • La seconde rencontre convoquée  par le directeur diocésain de l’enseignement catholique, le Père Paul HOUSSOU, a été une rencontre bipolaire. D’une part, les directeurs pédagogiques et les censeurs des établissements d’enseignement catholique ont suivi une formation donnée avec beaucoup de dextérité par le CP/ PCT Monsieur SOBAKIN Charles. Il a essentiellement centré sa formation sur la bivalence des professeurs et sur le contenu du cahier des charges des  acteurs de l’enseignement. D’autre part, les surveillants généraux ont également eu droit à une formation donnée par Monsieur Jérôme C .G. DJOSSOU, formateur des surveillants, qui a rappelé à ses auditeurs l’essentiel  et la délicatesse de leur rôle combien capital dans la vie de nos établissements.

 

Les deux rencontres ont trouvé leur achèvement aux pieds du maître, Jésus.  Les différents groupes venus suivre leur formation  ont tout conclu par une messe d’action de grâce présidée par le Père Paul HOUSSOU, directeur diocésain de l’enseignents catholique. Le Père dans son homélie, après avoir rendu grâce au Seigneur pour ses merveilles et recommandé la marche de chacun à Dieu au cours de la nouvelle année scolaire, a structuré son homélie en quatre points. En partant des textes du jour, il a exhorté les participants, surtout les séminaristes, à écouter et à respecter; car les parents du Christ, c’est ceux qui écoutent la parole du Seigneur et la gardent.

Il a ensuite demandé de prioriser les liens de fraternité et d’amitié, de justice et de droiture et de chercher à plaire au Seigneur. Ce qui d’ailleurs vaut mieux que tout culte.

Il a invité les participants à la patience et à “laisser le temps au temps” surtout dans la marche de discernement vocationnel. Enfin, partant du fait que chacun vient des origines pauvres, il nous demande d’être charitable et de nous aimer réellement. 

Giono Brun Honfin

ALBUM PHOTOS 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *